Superstitieux vous? Allez, il y a sûrement quelques éléments qui vous dérangent. Et, parmi ces superstitions « populaires », certaines semblent bien étranges.

 

Vendredi 13

Vendredi 13
Zut, cet article a été mis en ligne un vendredi 13. Mais le 13 est-il vraiment un chiffre malchanceux. On dit que, si 13 personnes sont réunies à table, l’une d’elles mourra dans l’année. Même la loterie italienne a supprimé le 13 de sa liste de chiffres « chanceux ». Et de nombreux édifices ne comptent pas de 13e étage. Adam aurait même croqué dans la pomme un vendredi 13. Êtes-vous paraskevidékatriaphobe (peur du vendredi 13)? Pour conjurer le mauvais sort, mangez des crêpes ce jour-là…

 

Les chats noirs

chat noir

Pauvres félins. Certains doivent se sentir délaissés, surtout ceux à la robe noire. Cette crainte de voir un chat noir traverser un chemin, une allée, remonte au Moyen-Âge. Elle est même à l’origine d’une véritable chasse aux sorcières qui a fait des milliers de morts. En fait, les chats, qui proliféraient dans les villes, étaient nourris par des femmes pauvres et solitaires… qui furent vite qualifiées de sorcières et conduites au bûcher, avec leurs chats noirs. Pas de chance!

 

Chez les sportifs

Les caleçons chanceux

Formule 1
Imaginez passer une fin de semaine complète sans changer de sous-vêtements… C’est le lot de quelques pilotes de course. Le pilote de F1, Felipe Massa, ne change pas de caleçon si la course, ou la séance de qualification du jour se passe bien. Et il le conservera jusqu’au prochain pépin. Heureusement, il est seul dans son cockpit.

 

La barbe des séries

Une autre superstition, celle-là dans la Ligue nationale de Hockey, veut que les joueurs qui participent aux éliminatoires ne se rasent pas. Selon certains, cette « tradition » remonte aux années 70 alors que la défunte AMH, plus permissive, laissait les joueurs libres de porter la barbe. D’autres attribuent la pilosité des joueurs au Suédois Björn Borg qui, en 1976, a décidé de se laisser pousser la barge jusqu’à ce qu’il soit éliminé du tournoi de Wimbledon (Angleterre). Et il est reparti avec les grands honneurs.

 

À la maison

Congé de vaisselle!

vaisselle
Moins connue celle-là, elle n’en demeure pas moins observée dans plusieurs pays. Saviez-vous que faire la vaisselle ou laver ses vêtements le jour de l’An provoquerait le décès d’un proche durant l’année qui s’amorce? Pas étonnant que les restaurants, du moins ceux qui sont ouverts, soient bondés. D’autres vont plus loin… Ils refusent de prendre une douche pour éviter la perte d’un être cher.

 

Sept ans de malheur

miroir brisé

Briser un miroir vous procure sept ans de malheur. Voilà une superstition qui a la couenne dure. Elle remonte à l’Antiquité. Vers 400 ans avant J.-C., les Grecs utilisaient des cruches de grès remplies d’eau pour se regarder… Or, si l’une des cruches glissait ou se brisait, cette personne n’avait plus d’avenir… Ce n’est que 500 ans plus tard que les Romains ont déterminé que le bris d’un miroir provoquait sept années de malheur. Chanceux, à vos marteaux!

 

Rangez vos parapluies!

parapluie antiquité

Ouvrir un parapluie dans une résidence est une insulte au dieu Soleil, croyaient les Égyptiens de l’Antiquité. Les parapluies s’inspiraient de la position de la déesse Nut dont le corps arqué, dit-on, protégeait la Terre. Et, s’il faisait soleil, c’était un sacrilège d’entrer dans l’ombre d’une ombrelle ou d’un parapluie. Et cette superstition est encore bien vivante aujourd’hui, un peu partout dans le monde. Toutefois, si votre toit coule…

 

Auto souillée, richesse assurée!

Saviez-vous qu’en Russie, si vous, votre automobile ou votre terrain est souillé par de la fiente d’oiseaux, c’est un signe de richesse et de bonne chance. Or, comme les oiseaux se « soulagent » sans regarder où tombera la fiente, il y a fort à parier que vous serez chanceux, ou riche, toute votre vie. Regardez dans votre porte-monnaie, au cas où.

 

Pipi interdit!

signe interdit d'uriner

Jadis, au Cachemire, on croyait que l’urine portait malheur. Donc, uriner volontairement sur son terrain était passible de condamnation à mort. En effet, le propriétaire d’un logement qui urinait sur sa propriété était immédiatement immolé. Et si un individu devait soulager une envie pressante, il devait s’excuser sincèrement et payer un devin pour qu’il purifie les lieux. Dans le cas contraire, les habitants faisaient un trou dans le logement, en extirpaient le coupable et le tuaient sur le champ. Ouf… heureusement que cette superstition est disparue!

 

Sauvons les araignées!

araignée

Tuer une araignée qui est entrée dans votre maison entrainera des problèmes financiers. Mais des Québécois ont trouvé un moyen de conjurer ce sort. Ils s’emparent délicatement de l’intruse et la déposent à l’extérieur en lui confiant une mission précise : « Va me chercher de l’argent! » Toutefois, personne n’a vu l’araignée revenir avec une liasse de billets entre les pattes.


Et vous, quelle est votre superstition favorite ?

 

Vous aimerez aussi

Commentaires