On est bien loin du Jackalope, ce lièvre cornu décrit dans une légende américaine. Mais deux jeunes résidants du Minnesota ont tourné des images d’un lapin qui semble sortir tout droit du monde des dinosaures.

La vidéo, tournée par les frères Gunnar Boettecher (20 ans) et son frère Zander (15 ans) montre un lapin très particulier, visiblement craintif, qui déambule dans la cour d’une résidence de la petite ville de Mankato, au Minnesota.

La tête de l’animal, et sa mâchoire inférieure, sont munies de « cornes ». Ces excroissances noires lui donne l’allure d’un animal tiré d’un film d’horreur, d’ou son surnom de «Frankeinstein».

Les deux cinéastes ont multiplié les observations avant de pouvoir obtenir des images de l’animal. « Nous avons essayé plusieurs fois de nous en approcher, mais il s'enfuyait toujours. On a finalement réussi à le filmer », disent-ils dans la vidéo. Ils ont alors choisi d’utiliser l’humour pour étayer leur « découverte ».

S’il semble étrange, le phénomène n’est pas unique. Des spécialistes estiment que l’animal est infecté par un papillomavirus identifié comme étant le papillome de Shope. Si elles peuvent disparaître d’elles-mêmes, ces excroissances peuvent entraîner la mort de l’animal, si elles se développement à outrance.

Ce papillomavirus serait d’ailleurs à l’origine d’une légende américaine bien connue : celle du Jackalope. Il s’agit d’un « animal » issu du croisement entre un lièvre et une antilope, particulièrement amateur de whisky. Il suffirait d’ailleurs de laisser un flasque de cet alcool pour capturer l’animal, selon les conteurs.
 

Vous aimerez aussi