Le requin mort, long de 1,2 mètre, reposait sur le plancher d’une des rames du train N qui dessert le quartier de Queens, au début du mois d’août.

Ce passager inhabituel a rapidement fait la joie de quelques utilisateurs du service de transport en commun. Malgré l’odeur nauséabonde dégagée par la carcasse, des plaisantins lui ont rapidement « prêté » une passe de métro pour lui assurer un passage en toute quiétude. Le passager a même eu droit à une cigarette et à une canette de boisson énergisante (pour le revigorer?) avant d’être photographié.

Puis, des préposés du métro ont pris les choses en mains. Ils se sont emparés du cadavre de la bête pour le déposer dans une poubelle, une fois le train rendu au terminus.

De nombreux clients de la Metropolitan Transportation Authority ont cru à une campagne publicitaire pour expliquer la présence de l’animal. En effet, Discovery Channel tenait une campagne de promotion liée à la diffusion d’une semaine thématique sur… le requin. Mais les dirigeants de la chaine ont tôt fait de se dissocier de cette découverte.

Il aura fallu quelques jours pour connaître la source de cette présence pour le moins surprenante dans une rame de métro. En voyant les images du squale à la télévision, un résident de la ville s’est écrié : « C’est notre requin ».

En effet, le poisson avait été photographié dans les bras de sa fille sur la plage de Coney Island. Puis un inconnu s’en est emparé et l’a emporté avec lui. On connaît la suite.

La célébrité de ce petit requin aura donc été éphémère. Mais quelques photos ont fait le tour du monde, tant sur les réseaux sociaux que sur la Toile.

Vous aimerez aussi

Commentaires