Le Musée d’histoire naturelle de Washington devra s’agrandir. Il vient de recevoir un squelette de tyrannosaure rex (T-rex), le plus complet découvert à ce jour. Et le conservateur de l’établissement en aura la garde pour les 50 prochaines années.

Les restes du gigantesque animal ont été découverts par le propriétaire d’un ranch du Montana, en 1988. Une équipe de paléontologues a mis deux ans pour les dégager. Et, à leur grande surprise, ils ont constaté que les os recueillis représentaient plus de 80 % du squelette de l’animal, rien de moins.

Les restes de l’animal, considéré comme le roi des dinosaures, pèsent pas moins de 6,4 tonnes (environ 6400 kilos). Ce dernier est considéré comme l’un des plus grands carnivores terrestres ayant existé sur la planète. Il mesurait quelque 12 mètres de long, dont quatre au niveau des hanches.

Il s’agirait de l ‘animal le plus vorace connu des humains. Il a régné sur la terre voilà quelque 70 millions d’années, en l’absence de prédateurs et d’humains. D’ailleurs, le squelette retrouvé au Montana est vieux de 66 millions d’années.

Le transport des os du T-rex ne fut pas une mince affaire, compte tenu de leur « fragilité » et de leur valeur. Chaque pièce a été placée dans une boîte de bois et précieusement emballée. Puis, les boîtes ont été placées dans un semi-remorque climatisé pour un voyage de 3219 kilomètres, entre Bozeman, au Montana, et Washington.

Le squelette trônera dans une nouvelle aire de 2880 mètres carrés construite spécialement pour lui : un investissement de 48 millions de dollars. Elle sera inaugurée en 2019. D’ici là, les visiteurs du musée, environ 8 millions par année, peuvent en admirer des parties pendant que le personnel du musée cataloguera chaque os, en plus de le numériser avec un appareil 3-D.

À ce jour, vingt squelettes ont été découverts dans le monde, principalement aux États-Unis.

Vous aimerez aussi

Commentaires