C’est connu : le mariage est en perte de vitesse dans le monde occidental. Mais il demeure très populaire dans plusieurs pays du monde où l’on marie même des chiens, pour le meilleur et pour le pire.

Un des derniers mariages en lice a eu lieu au Sri Lanka où neuf couples de chiens policiers ont uni leurs destinées lors d’une cérémonie commune.

Le mariage collectif, de tradition bouddhiste, était une initiative du service de police qui dessert le centre du pays. Les constables voulaient ainsi promouvoir un programme de reproduction de chiens renifleurs.

Tout y était. Les époux portaient une cravate et chaque nouvelle mariée avait revêtu une cape et arborait un chapeau fleuri. Les couples ont même eu droit à leur estrade couverte de tissu blanc et décorée de fleurs : des symboles bouddhistes du mariage.

Les représentants de la race canine qui souhaitaient un mariage intime furent très déçus. Quelque 2000 invités ont assisté à la cérémonie, puis dégusté du lait de riz et des gâteaux.

Les policiers ont toutefois dû s’excuser au lendemain de la cérémonie. Le ministre de la Culture du pays a montré les dents et dénoncé haut et fort ce mariage collectif.

Les habitants de ce pays ne sont pas les seuls à voir des chiens convoler en justes noces. Des mariages ont eu lieu au Maroc, au Pérou, en Inde et aux États-Unis, entre autres.

D’ailleurs, le mariage de Baby Hope Diamond à Chilly Pasternak, fière représentante des caniches américains, a coûté la modique somme de 158 187,26 $ : un record! De quoi faire rêver les couples qui ne peuvent unir leurs destinées, faute d’argent.

Et le Québec n’est pas en reste. En août, après avoir présidé le mariage de son fils Daniel à Josée Rozon, Claude Millette, un ancien conseiller municipal, a uni son chihuahua Tako à la chienne yorkshire Charlotte, l’animal de compagnie de sa bru.

Évidemment, les nouveaux époux portaient le smoking et la traditionnelle robe de mariée pour cette cérémonie…

L’histoire ne dit pas si les nouveaux époux ont effectué leur voyage de noces au Japon…

Les époux ont-ils respecté leur serment de fidélité? Au moment d’écrire ces lignes, aucun époux n’a demandé le divorce!

Vous aimerez aussi

Commentaires