Au 19ième siècle, le perfectionnement du microscope provoque une véritable révolution, non seulement dans le domaine scientifique, mais également dans le monde des arts. Les créateurs sont inspirés par les nouvelles formes que le microscope révèle. On voit donc apparaître un courant d’œuvres microscopiques faites entre autres à partir d'écales d'ailes de papillons et de diatomées (des microalgues unicellulaires). Ces oeuvres sont habituellement réalisée sur des lames de microscopes. Voici quelques exemples, tous datant de l’époque victorienne (1840-1900).

 

Une composition d’écales de papillons et de diatomées (microalgues unicellulaires)
couronne art microscopique

 

Un arrangement de diatomées et d’éponge de mer de Watson & Sons

art microscopique diatomées Watson & Sons

 

Une autre œuvre de Watson & Sons faite d’œufs de papillons

art miscoscopique oeufs de papillon Watson & Sons

 

Trois compositions d’Harold Dalton faites à partir de diatomées, d’écales de papillon et d’insectes

art microscopique Harold Dalton

art miscoscopique Harold Dalton

art miscoscopique Harold Dalton

 

Des lames de microscope sur lesquelles se trouvent des œuvres

Lames de microscopes

 

Vous aimerez aussi

Commentaires