Trois fois plus gros que le grand requin blanc et possédant des dents de plus de 20 cm de long et plus larges que la paume d’une main, le mégalodon a tout pour frapper l’imaginaire. Et c’est en effet tout ce qu’il frappera, puisque le plus grand prédateur vertébré de tous les temps a disparu il y a 1,5 millions d’années. Méfiez-vous des «reportages» qui tentent de prouver qu’il existe toujours. Ce sont des docu-fictions. 

Tout comme le requin moderne, le mégalodon était un poisson cartilagineux (son squelette était fait de cartilage). C’est pourquoi on retrouve peu de fossiles de qualité. Par contre, ses dents, elles, ont été mieux préservées. La taille et la morphologie du mégalodon sont donc des extrapolations basées sur la taille des dents. 

Une équipe de paléontologues australiens, à l’aide de programmes informatiques, a tenté d’évaluer la force de la mâchoire du géant. Les résultats obtenus révèlent que la pression de la mâchoire du mégalodon aurait été de 12 à 20 tonnes par centimètre carré, soit près de 10 fois plus que celle du requin blanc. Il aurait été capable de broyer la cage thoracique d’une baleine.

Le mégalodon

Vous aimerez aussi

Commentaires