Eaux troubles du crime - Moelle et chair

Être accessoiriste implique d’être capable de recréer n’importe quel objet qui sera utilisé lors d’un tournage. Et dans une série sur le crime comme Eaux troubles du crime, il faut parfois même recréer des parties de restes humains. Mais concrètement comment s’y prend-t-on?

Pour les épisodes de cette année, Paxton devait produire un échantillon de moelle osseuse ainsi qu’un morceau de peau humaine ayant subi une morsure. Pour réussir à rendre le tout le plus crédible possible, Paxton n’a eu besoin que d’aller faire un tour à l’épicerie pour y chercher : un os de bœuf ainsi qu’un flanc de porc. Mmmm ragoûtant!

Voyez le résultat!
 

Commentaires